L’Airbag ou Sac gonflable

Spread the love
  • 18
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    18
    Shares
Partagez et aimez avec vos boutons favoris

Le sac est généralement en toile de polyamide recouverte à l’intérieur de silicone afin d’assurer l’étanchéité et la protection thermique. Son volume est de 35 à 45 litres pour l’ Eurobag 1ère génération, 60 à 65 litres pour l’airbag conducteur, 100 à 120 litres pour celui du passager, et 10 litres pour l’airbag latéral. Il comporte aussi des évents qui lui permettent de se dégonfler, pour jouer son rôle d’amortisseur.

Le pliage est une élément important de l’efficacité du déploiement, il peut induire un gonflage axial trop rapide et potentiellement agressif (airbag US) ou un gonflage radial moins rapide en direction de l’occupant, et donc moins agressif.

Les events (clapets) sont toujours ouverts sur un airbag classique. Sur les nouveaux airbags, ils sont fermés au gonflage et s’ouvrent progressivement à mesure que l’occupant écrase le sac. L’amortissement est donc optimisé et la pression appliquée est régulée sur le thorax d’où une meilleure compatibilité avec la tolérance humaine. Le sac est gonflé avant que l’occupant ceinturé ne rentre en contact.

                                     L’efficacité des sac gonflables.

 Dès l’ apparition du sac gonflable en Europe, il avait pour seul but de réduire les lésions faciales en cas de choc frontal sévère, d’un impact contre le volant pour le conducteur ceinturé ; ou sur le tableau de bord dans les cas extrêmes pour le passager avant ceinturé. Dans un second temps, avec l’apparition des limiteurs d’effort, cet airbag de volume plus important devait protéger la tête, mais aussi contribuer à réduire les efforts sur le thorax.

Des analyse comparatives prouvent que pour des chocs de même violence, les conducteurs qui avaient les ceintures mais ne disposaient d’airbag, subissaient 80% à 90% de lésions graves en plus. Le sac gonflable ayant prouvé son efficacité, les constructeurs ont également commencé à les positionner latéralement sur le véhicules. Il est impératif de souligner que l’airbag ne peut en aucun cas se substituer à la ceinture, et protéger efficacement des non ceinturés. Il a été conçu comme complément d’un port de la ceinture.

Voir-ci dessous le fonctionnement de l’Airbag

 Seen by Animagraffs

  • Yum