Les Avancées Technologiques de l’Automobile

Spread the love
  • 21
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
    21
    Shares
Partagez et aimez avec vos boutons favoris

  Les progrès de l’automobile ne se sont pas faits en en jour, toutes les expériences menées ont donné les résultats qu’on connait aujourd’hui. Il faut commencer par  les échecs pour arriver au succès, ce n’est pas le tout de tricher pour avancer par tous les moyens, il faut aussi comprendre ses erreurs. De l’épure de Jeantau aux carrosseries monocoques d’aujourd’hui, l’automobile a connu de nombreux progrès technologiques à donner le frisson. De nombreux constructeurs ont disparus, la plupart pour des raisons économiques. Certains créateurs d’automobiles de notre époque en sont les dignes héritiers, de nouveaux arrivants comme les constructeurs coréens et  chinois ont simplement profité de l’expérience des plus anciens en copiant ou en achetant des brevets, et faire des voitures comme des petits pains. Les critères de conception de l’automobile ont changé et les voitures ne sont plus faites pour durer comme hier,  il y a de plus en plus de concurrence. Le souci d’économie est le critère essentiel, pourtant le prix des véhicules ne baisse pas. Je parle évidemment de la voiture ordinaire de monsieur tout le monde, pas du véhicule  grand tourisme de certaines marques prestigieuses, ou la qualité est à un prix inaccessible pour le simple citoyen. Très rentable par la vente de petites voitures, le constructeur Fiat avait tout racheté sur son sol italien, Lancia, Alfa-Roméo, puis ce fut au tour de Maserati, Ferrari et Lamborghini, ce dernier fleuron de la technologie italienne a été finalement revendu au groupe Volkswagen, qui défraye la chronique aujourd’hui. Qui aurait pensé que Ferrari serai racheté par Fiat ? on pensait plutôt à l’inverse. Ces David et Goliath de l’automobile se livrent une guerre sans merci, ce n’est pas celui qui fabrique de la qualité qui gagne, mais bien celui qui fait croire qu’il crée de la qualité, alors qu’il ne fait que de la rentabilité, et Volkswagen s’en sort très bien à ce petit jeu. Certains constructeurs n’hésitent pas à copier sur l’autre et parfois même, lui voler des documents, comme dans cette affaire d’espionnage de constructeurs de véhicules électrique. Le constructeur français Autolib en a fait les frais dans cette affaire d’espionnage industriel organisée par le constructeur BMW, évidemment le constructeur bavarois a nié toute responsabilité en incriminant directement ses techniciens. Ça nous rappelle évidemment le cas de Volkswagen, qui ne s’en tirera pas aussi facilement. Pourquoi ces constructeurs Outre-Rhin copient ou trichent, quand on leur attribue toutes sortes de pouvoirs extra-terrestre et qu’il sont censés être les meilleurs, et faire mieux que les autres … le premier a copié, et le deuxième est un tricheur et un menteur, ce sont tout simplement de mauvais élèves qui se sont ternis eux mêmes leur image, et qui ne méritent même pas de faire partie de l’histoire de l’automobile. Quand un constructeur triche, ça veut dire qu’il n’a pas la solution ou qu’il veut faire des économies. Il faut se rendre à l’évidence, la qualité de l’automobile allemande n’est pas supérieure aux autres comme certains le croyaient, elle a tendance à décliner au profit de la rentabilité.

  • Yum

Leave a reply